Les freins psychologiques

Nous sommes en décembre 2017 et je continue dans ma lancée, dans mon désir de liberté, d’épanouissement, d’indépendance. Je sens en moi une volonté grandissante d’avancer, d’optimiser mon temps, d’investir mon argent, de me rendre utile aux autres, d’apporter ma contribution au monde, de réaliser mes rêves en aidant les autres à réaliser les leurs. C’est bien plus qu’une simple lubie… ça devient une véritable obsession et ça bout à l’intérieur de moi ! Mais je me sens parfois freiné par les gens qui m’entourent et qui me mettent en garde sur tout et n’importe quoi… Je fais mon possible pour rester positif et motivé. Je fais mon possible pour me rassurer afin de ne pas laisser les pessimistes refroidir mes ardeurs, ne pas laisser les défaitistes me décourager et me faire baisser les bras. Toutefois, je suis conscient qu’il est très important d’écouter les différents avertissements et les diverses critiques afin de ne pas foncer la tête baissée et ainsi risquer de faire des bêtises. C’est pourquoi je passe mon temps à me documenter, à me former, à peser le pour et le contre, vérifier toutes les informations en prenant bien soin de filtrer les préjugés et les idées reçues. Je prends en compte toutes les objections mais prends surtout exemple sur les personnes qui ont l’expérience du succès et de la réussite. Car je me dis que, si ces personnes ont réussi, alors pourquoi pas moi ? Et pourquoi pas vous ?
Veuillez cliquer pour voir la vidéo. Continuer de lire Les freins psychologiques

L’abondance pour une vie idéale

Fin 2017, je profite de ma courte pause au travail pour enregistrer rapidement cette vidéo. Les idées se bousculent dans ma tête mais je dois faire vite car mon patron m’attend au bureau… J’ai de plus en plus envie de démissionner, de claquer la porte, de m’évader de cette prison qui m’étouffe. Je veux vivre la grande vie, voyager, voir le monde. Je veux une vie pleine, excitante, abondante ! Cette routine et ces longues heures enfermées dans un bureau me deviennent de plus en plus insupportables, surtout que mon boulot ne m’intéresse pas du tout, ne me permet en aucune façon de m’épanouir et me laisse très peu de temps pour faire les choses que j’aime. Oui, j’ai l’impression de perdre mon temps, de gaspiller les plus belles années de ma vie à travailler pour réaliser le rêve d’un autre (le grand patron et ses associés).
A cette période, mon corps continuait de se rendre au bureau mais mon esprit était déjà ailleurs… il était loin… très loin… Cliquez sur l’image pour voir la vidéo de cet article. Continuer de lire L’abondance pour une vie idéale