Mes œuvres graphiques

J’ai l’honneur de vous présenter quelques-uns des travaux graphiques et des productions artistiques dont je suis l’auteur. Je ne publie ici qu’une petite partie de mes travaux mais, une chose est sûre, j’ai beaucoup progressé depuis la réception de mon diplôme professionnel en 2010.

► Tout d’abord, voici quelques projets que j’ai conçus et réalisés dans le cadre de mes études en communication visuelle à l’institut AVNI de Tel-Aviv :

Le jeu de cartes « Café Café »

Le projet qui nous avait été confié était de créer un set de jeu de cartes pour une société de notre choix. J’ai choisi la chaîne de cafétérias appelée : « café café ».

Ci-dessus, plusieurs exemples de boîtes pour ranger les cartes.
Ci-dessus, les cartes du set de jeu avec un texte au dos pour présenter la société.

Pochette de DVD « Bob l’éponge »

Le projet avait pour but de nous faire réaliser une pochette de DVD pour le film de notre choix exclusivement à l’aide du logiciel Adobe Illustrator et en utilisant le plus grand nombre de techniques possibles. J’avais choisi Bob l’Éponge car je l’adore 🙂 C’était la première fois de ma vie que j’utilisais ce logiciel et je m’en étais pas mal sorti… surtout que pour répondre aux exigences de l’exercice j’ai été contraint de reconstituer point par point tous les éléments du personnage de Bob l’éponge !


Festival français à Tel-Aviv

Afin de nous familiariser avec le logiciel Photoshop, nous devions faire la promotion d’un événement de notre choix en respectant un certain nombre de consignes. J’ai trouvé sympa l’idée d’imaginer un festival de la culture française à Tel-Aviv… J’ai donc placé plusieurs symboles de la France au centre de la place Rabin et, sur la façade de la mairie, un drapeau français où il est écrit : « Réveillez le Frenchy qui est en vous ! »


Boîte de popcorn – The Ring

Le projet était de choisir un film et de concevoir une boîte de popcorn inspirée de ce film. J’avais choisi le film « The Ring » et je fus très satisfait du résultat.


Brochure « Double Click »

Le projet était de créer un livret ou une brochure du sujet de notre choix. J’ai choisi le thème du couple homosexuel et j’ai appelé mon mini-magazine « Double Click » (« Doucle Clic » en français) traitant de différents sujets : Homoparentalité masculine, Être juif et gay, Sortir du placard, etc. Voici quelques exemples de pages :


Publicité pour « Care Vision »

L’exercice était de créer une publicité sur le thème de notre choix en utilisant un angle original. J’ai choisi de faire une publicité pour la société « Care Vision » qui permet à leurs clients (dont j’ai fait partie) de se débarrasser de leurs lunettes grâce à l’opération des yeux par laser. Cette publicité est, bien entendu, destinée à un public adulte masculin ou lesbien.


L’arbre simplifié

L’exercice était de choisir une photo complexe et de la simplifier au maximum pour en faire un élément graphique et reconnaissable en un coup d’oeil (comme, par exemple, pour des panneaux de signalisation).

Ci-dessus, toutes les images à ouvrir une par une.
Ci-dessous, l’évolution des images de gauche à droite.


Page d’accueil – Site de Mika

Nous devions créer une page d’accueil pour le site d’un artiste de notre choix. Comme j’aimais bien l’univers coloré de Mika, j’ai décidé de créer une page monochrome qui se colore selon l’endroit où l’on fait glisser la souris : Biography, About, Concerts, News, Pictures.


Boîtes de thés et infusions – Lipton

Le projet qui nous était confié consistait à concevoir un set de deux boîtes, différentes mais analogues, pour une marque de thés de notre choix : l’une pour contenir des sachets de thés et l’autre pour contenir des petites boîtes d’infusions.


Dépliant pour la lutte contre le sida

Le comité de lutte contre le sida nous avait demandé de contribuer à son projet visant à faciliter la communication concernant le sida au sein de la famille, et ceci à l’aide de dépliants diffusés et distribués gratuitement dans les centres médicaux et centres de jeunesse. À l’époque, MSN Messenger était encore à la mode et je m’en était inspiré pour réaliser ce dépliant qui, d’ailleurs, avait été sélectionné par les membres du comité. Hélas, le texte est en hébreu et je ne peux pas tout traduire ni en expliquer les subtilités…


Pochette de disque – Ivri Lider

Nous devions créer le design d’un disque et de sa pochette pour une chanson de notre choix. J’ai choisi la superbe chanson de l’artiste israélien Ivri Lider : « Zaḥiti Lé’éhov ».


Hommage à ma maman

Nous devions imaginer et effectuer une campagne publicitaire pour une personne de notre choix. J’ai choisi de mettre à l’honneur le talent de couturière de ma maman. Le projet devait présenter : une page d’accueil pour son site web, un prospectus pour annoncer son prochain événement (que j’ai eu l’idée de faire apparaître dans une étiquette de vêtement), un article en double page dans un magazine et un objet spécialement conçu à son effigie (j’avais confectionné un joli dé à coudre recouvert de petits bouts de tissus très colorés avec une mini-photo d’elle sur le dessus).


Centre d’aide à l’arrêt du tabac

Exercice de photographie et de typographie : nous devions créer une petite campagne publicitaire à l’aide de photos et d’un logo pour une société sortie tout droit de notre imagination. J’ai décidé de faire une campagne pour un centre anti-tabac et de choisir un angle original joignant le stressant à l’humoristique. Pour ajouter une touche d’humour supplémentaire, j’ai appelé ce centre Philip Morris.


Set de packaging pour « TNT »

Le projet consistait à créer une série de packaging pour une marque de notre choix : une boîte pour un haut de vêtement, une boîte pour un bas de vêtement, une boîte pour un accessoire (par exemple : ceinture, cravate, etc.) et un grand sac pour contenir le tout. J’ai choisi la marque de vêtement TNT et lui ai associé un concept assez explosif ! J’ai tout confectionné par moi-même (mon père m’a aidé pour construire la boîte en bois).

Ci-dessus, les boîtes quand elles sont fermées.
Ci-dessus, les boîtes quand elles sont ouvertes.

Toujours envie de sexe ?

Nous devions présenter un poster concernant le corps humain mais en choisissant l’angle de notre choix. À cette époque, je venais de sortir du placard mais un autre problème surgit dans ma vie : j’étais dégouté par l’intérieur du corps humain et avais beaucoup de mal à être excité sexuellement car je ne pouvais m’empêcher à ce qu’il y avait en dessous de cette belle enveloppe que représente la peau mais qui recouvre en fait ce gros tas de viande. J’ai donc été très inspiré pour la création de ce poster : un corps d’homme magnifique et sexy, sur lequel j’ai inscrit un tatouage de couleur rouge-viande et qui forme un jeu de mots en hébreu signifiant : « bien foutu » mais aussi « bien cuit ». Le slogan est difficile à traduire en français mais en anglais ça donne : « Still horny ? »


Service pour mariage « all inclusive »

Nous devions trouver un angle original pour un concept de produits ou de services. J’ai pensé à un magasin qui vend tous les accessoires nécessaires pour le mariage de ses clients et propose d’aider pour tous les préparatifs. J’ai choisi un angle humoristique pour dédramatiser la situation. Le slogan s’adresse à la future mariée : « Garde tes forces pour le grand jour », c’est-à-dire que ces services permettent à la femme de garder son énergie avant le mariage et d’avoir donc assez de force pour retenir son chéri au cas où il tenterait de prendre la poudre d’escampette le jour J.


Cafétéria artistique « Guishli Café »

Le projet consistait à trouver une idée originale d’endroit où l’art serait mis en valeur et à disposition du public. J’ai pensé à une cafétéria artistique qui offrirait aux artistes d’exposer leur oeuvres et leurs projets, d’en discuter avec des amateurs d’art, d’échanger des idées avec d’autres artistes et ainsi permettre à tous de partager un moment convivial et enrichissant autour d’une boisson ou d’un bon café. J’ai appelé le lieu « Guishli Café » qui constitue un joli jeu de mots puisqu’en hébreu la racine du verbe léaguish peut signifier servir mais aussi présenter et, sous cette forme, peut vouloir dire : « Présente-moi (ton oeuvre) » ou « Sers-moi un café ». Son slogan est : « Boire et Voir ».


Campagne contre les taxeurs de clopes

Nous devions organiser une manifestation fictive pour défendre une cause de notre choix ou protester contre quelque chose et, si possible, choisir un sujet personnel, original, voire loufoque ou invraisemblable. A cette période, le prix du tabac avait encore augmenté et j’en avais marre des personnes qui passaient leur temps à me demander des cigarettes. J’ai donc choisi ce thème pour effectuer ma campagne : des cigarettes qui sortent d’un paquet en faisant un doigt d’honneur et un slogan qui dit : « Désolé, j’en n’ai plus » (en hébreu, ça sonne mieux car ça rime). Pour ce projet, nous devions présenter une page de publicité, un poster, une grande pancarte à brandir, des stickers (autocollants) et un t-shirt à porter sur soi.


Plateau pour événement culinaire

Chaque année, à Tel-Aviv, est organisé un grand événement culinaire où les gens peuvent acheter et goûter des plats cuisinés en tout genre dans les différents stands participant à l’opération mais il n’est pas toujours facile de trouver un endroit confortable pour manger ni de se déplacer au milieu de toute une foule de personnes avec les mains chargées d’une assiette en plastique remplie de nourriture chaude, d’un gobelet plein de boisson ainsi que des couverts. Notre professeur nous avait donc confié pour projet de confectionner un plateau à la fois pratique, solide, esthétique et peu coûteux, permettant de contenir une assiette, deux gobelets et des couverts.


Pièce de théâtre : « Boule de cristal »

Pour la mise en oeuvre d’une nouvelle pièce de théâtre appelée « Boule de cristal », la production avait fait appel à l’un de nos professeurs pour lui demander de l’aide pour la réalisation de l’affiche publicitaire. Notre professeur a donc eu l’idée d’organiser un concours parmi tous les élèves de la classe après nous avoir fait assister à une représentation privée de la pièce. Mon travail a été élu l’un des 3 meilleurs de la classe mais n’a hélas pas été choisi pour l’affiche finale.


Pas de conclusions hâtives !

En guise d’introduction, il faut que je précise qu’à cette époque j’étais encore complètement embrouillé et déchiré entre mon appartenance religieuse et ma tendance sexuelle. Le projet consistait à nous enseigner l’art de passer du 2D au 3D puis de repasser du 3D au 2D. Pour ceci, nous devions choisir une phrase en vue de faire passer un message, l’imprimer sur une feuille en utilisant la police d’écriture de notre choix, puis la matérialiser sous forme d’objet palpable, d’en faire ensuite une mise en scène afin de mettre en valeur mon message pour, finalement, prendre une photo du résultat. J’ai souhaité faire passer un message ambigu en choisissant une phrase antithétique afin de mettre l’accent sur la situation problématique et contradictoire dans laquelle je me trouvais à ce moment : le conflit entre la religion et l’homosexualité, les préjugés du monde juif orthodoxe, lelibre arbitre face aux dogmes imposés par la religion, etc. Ma phrase était : « J’en suis arrivé à la conclusion qu’il ne faut jamais tirer de conclusions ». J’avais choisi une police d’écriture à la base très carrée mais que j’ai atténuée en la confectionnant à partir de petites boules afin de mettre en valeur ce message qui tend justement à arrondir les angles…


Des hauts et des bas…

L’exercice consistait à créer des stickers répondant au sujet : « Des hauts et des bas ». À gauche, deux stickers traitant du même sujet, c’est-à-dire du désengagement de l’État israélien sur la bande de Gaza. La couleur orange symbolisait l’opposition à la politique de démantèlement et au plan d’évacuation d’Ariel Sharon alors que la couleur bleue étaient utilisée par ses partisans. Dans le sticker du haut : le Premier ministre Ariel Sharon qui, à la suite du retrait de Gaza, s’est retrouvé dans un coma artificiel du jour au lendemain. Dans le sticker du bas, une synthèse de la situation du pays suite à ce retrait, avec toutes les conséquences qu’il a engendrées.
À droite, un sticker réalise pour le comité de lutte contre le sida et encourager les gens à se protéger pour leur éviter de voir leur vie basculer subitement en passant VIH négatif au VIH positif.


Le réveil électrisant

Et si c’était par la fin que tout commençait ? Voici mon tout premier projet :
Cette oeuvre a été entièrement confectionnée en pâte à sel (+ un fil de fer et un bout de coton) et a été réalisée à l’occasion du test d’admission à l’institut de graphisme de Tel-Aviv. Le projet devait représenter un objet de mon quotidien et exprimer ce qu’il évoque pour moi. J’ai choisi le premier objet auquel je devais faire face chaque jour, c’est-à-dire : le réveil !

De gauche à droite : Je dors comme un ange sur un nuage doux et confortable, puis l’alarme du réveil retentit et me fait tressaillir tel un choc électrique… le petit ange devient un diablotin qui, telle une fourche qui vient se planter sur cet objet infernal, pose sauvagement son doigt sur le bouton « arrêt », redevient un jeune homme qui, bien qu’encore un peu somnolent, se lève pour commencer sa journée.

► Pour continuer la présentation de mes oeuvres graphiques, voici quelques projets que j’ai effectués à la suite de mes études de graphisme et de communication visuelle :

Menu pour un magasin de churros à Tel-Aviv


Publicité pour un magasin de foulards à Jérusalem


Sortez couverts !

Vous vous demandez qui est cette charmante jeune femme sur la photo ci-dessous ? Euh… en fait, ce n’est pas une femme… c’est moi, Julien…
J’ai conçu cette petite affiche humoristique afin d’inciter les gens à utiliser des préservatifs à chaque rapport sexuel. N’ayant pas de modèle féminin à disposition, je me suis dévoué pour me travestir le temps d’une photo.
Le slogan reprend une phrase célèbre de la morale juive : « Dérèkh érètz kadma la-Torah » (« Le savoir-vivre passe avant la Torah ») que j’ai modifié en « Dérèkh érètz kadma la-Toutah » (« Le savoir-vivre passe avant la chatte »).


Ma petite satire sur la téléréalité

En reprenant le logo du programme de téléréalité « Big Brother » et en le plaçant au fond d’une cuvette de toilettes permettant ainsi de filmer et diffuser aux téléspectateurs les parties génitales et les besoins de ses participants, j’ai voulu dénoncer avec humour la futilité, la vulgarité et le voyeurisme outrancier mis en valeur par ces émissions. J’ai également reconstitué la police d’écriture du programme. Dans l’image de gauche, la fameuse expression israélienne : « Pour 15 minutes de gloire » (en français : « Un quart d’heure de célébrité »). Dans l’image de droite, « Donc je suis » en allusion à la phrase philosophique bien connue : « Je pense donc je suis ».


Ma petite satire sur les accros aux réseaux sociaux

En constatant le nombre de jeunes qui passent leur vie sur les réseaux sociaux à chercher des articles à « aimer » et à faire des commentaires inutiles sur chaque publication, j’ai créé un petit jeu visuel qui présente un pouce en l’air disant « Reçois un J’aime » mais dont le reflet fait apparaître un pouce vers le bas disant plutôt « Achète-toi une vie » (car le mot « get » peut être traduit différemment selon le contexte).


Tableaux de visualisation décoratifs


Attestations positives


Si vous avez besoin d’un graphiste pour faire votre logo, vos slogans, vos cartes de visite, vos publicités, vos cartes de vœux, vos pages internet, vos tableaux de visualisation, vos attestations positives, ou tout autre projet graphique, artistique ou conceptuel, je vous donne rendez-vous sur ce lien : Vos projets graphiques.

Et n’hésitez pas à me parler de votre projet en remplissant le mini formulaire ci-dessous :

Cliquez ici pour revenir à la page principale de la rubrique « Mon histoire »